Détails du produit

Gloom

60 2 – 4 joueurs Âge 14+

… Ô rage, Ô désespoir ! Chouette, d’autres malheurs !

Grâce à Gloom, vous voici à la tête d’une famille de marginaux. Ici, point de grandes intrigues, de trônes vides ou de guerres grandioses, non… Ici, votre but, c’est d’exterminer tous ces « braves gens ». Notez les guillemets : quelle que soit la maison à laquelle vous vous êtes attachée, ses membres sont tout sauf des saints. Ou sains.

Donc, oui, il va vous falloir abattre sur ces bonnes gens toutes sortes de malédictions, de péripéties, d’événements sordides ou disgracieux. Car leur estime de soi vous est insupportable, il faut la réduire, la marteler, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus une miette ! Alors faites-en des veuves et des veufs à peine sortis de l’église, jetez-leur des tigres enragés, abrutissez-les de rhum, déshéritez-les, vieillissez-les vilainement, qu’ils soient nargués par des nains ! Plus leur vie sera misérable, moins de points ils vous rapporteront, mieux ce sera.

Une fois que vous les aurez tués, car, oui, vous en arriverez là, plus leur estime de soi sera basse, plus près de la victoire vous vous trouverez. Dès qu’une famille est entièrement décimée, la partie s’achève et tous les points des morts sont comptabilisés. Les vivants ? Ils sont quantité négligeable et ne nous concernent pas ! Aux corbeaux !

Le joueur avec le moins de points gagne, vous vous en doutez. Il a su attirer tous les malheurs et toutes les peines du monde sur sa maisonnée. Félicitations.

Concrètement, comment joue-t-on à ce jeu de cartes ? Les joueurs ont droit de poser deux cartes par tour. Ces cartes sont transparentes, ce qui permet de suivre l’évolution des points d’estime de soi de vos victimes. La catégorie « modificateurs » est la plus représentée : toute la somme des malédictions y est contenue ! Des « événements » vont vous permettre de jouer des bonus sur les personnages des autres joueurs ! Enfin les « morts prématurées » sont là pour capitaliser quelques points négatifs… en enterrant un de vos personnages. Les capacités spéciales de toutes ces cartes pimentent des vies déjà piquantes à souhait.

Gloom a encore meilleur goût avec un groupe de joueurs qu’un peu de narration n’effraie pas. Jeu d’ambiance noire, avec un soupçon de stratégie et doté d’un matériel original, il trouvera sa place durant toutes les soirées un peu lugubres… Ou funs !

Contenu
  • 1 livre de Règles
  • 110 cartes