Mysterium Actualités

 

Mysterium : Ambiance réussie

Pour démasquer le meurtrier il faut bien entendu interpréter le mieux possible les visions du fantôme...c'est le cœur du jeu.

30 novembre 2016 | Mysterium

 


Mysterium bénéficie d'un travail d'édition remarquable et de qualités ludiques hors normes, et ce sont pour ces raisons que le jeu de Libellud remporte un succès critique et commercial mérités.

Cependant, nous avons la modeste ambition de rendre vos parties encore plus amusantes grâce à une série de petits conseils faciles à suivre.

Joue-la comme Sherlock

Une bonne partie est une partie gagnée ! Pour démasquer le meurtrier il faut bien entendu interpréter le mieux possible les visions du fantôme...c'est le cœur du jeu. Pour grappiller du temps, il faudra déterminer rapidement si le spectre est plutôt un adepte du figuratif, de l'abstrait ou du métaphorique. Certains joueurs mettent l'accent sur l'ambiance ou la couleur dominante de la carte, d'autres s'attachent à des éléments ou détails significatifs. Une fois le style repéré, déchiffrer les visions sera d'autant plus simple.

En outre, le fantôme ne devra pas exclusivement se concentrer sur les cartes de son paravent lorsqu'il envoie ses visions. En effet, il devra aussi tenir compte des autres cartes en jeu pour éviter d'orienter les médiums sur une fausse piste, à cause d'une ambiguïté qui relierait malencontreusement sa vision à une mauvaise carte.

Ne gâchez pas vos jetons clairvoyance en les jouant au petit bonheur la chance. Il vaut mieux faire preuve d'un peu de patience et faire les bons choix. La clairvoyance est essentielle, car les chances de victoire sont nettement plus élevées lorsque plusieurs médiums atteignent le niveau élevé. Ne soyez donc pas non plus timorés. Si vous attendez trop le pari "parfait" vous risquez de finir avec un niveau faible en fin de partie.

Enfin, n'oubliez pas qu'il est possible d'ajuster le niveau de difficulté en fonction de vos résultats. Il n'y a pas de gloire à l'emporter sans effort !

La Musique adoucit les mœurs

Pour une atmosphère encore plus mystérieuse, le renfort d'une bande son adéquate ne sera pas superflu. Celle fournie sur le site de Libellud fait l'affaire, mais si jamais elle ne vous convient pas, alors il suffira de quelques recherches sur  le net pour trouver votre bonheur. Attention au choix de cette bande son, car elle ne doit pas être trop envahissante au risque de nuire à l'expérience de jeu.


Roleplay

Et si vous osiez les déguisements ? Mysterium est aussi un jeu d'ambiance et pour rendre encore plus intense la séance de spiritisme, les joueurs pourraient incarner les personnages joués en revêtant leurs tenues vestimentaires. Pas besoin nécessairement d'arborer un total look, ainsi quelques accessoires seront suffisants. En outre, durant l'interprétation des visions, n'hésitez pas à vous exprimer en utilisant quelques tics verbaux caractéristiques de la nationalité et/ou de la profession du personnage incarné (exemple, l'accent scottish pour Conrad Mac Dowell).

Quant au joueur fantôme, il pourrait adopter un look spectral avec un peu de maquillage, il suffit d'une recherche sur le net pour trouver tout un tas d'idées sur ce sujet. N'oubliez pas que le fantôme  restera muet comme une tombe tout le long de la partie et ne se manifestera qu'en donnant un coup pour « oui » et deux coups pour « non ».