La Légende des 5 Anneaux Actualités

 

C'était comment, PEL ?

Paris Est Ludique (ou PeL pour les intimes) c’était les 24 et 25 juin derniers, et c’était terriblement bien.

 

Entre deux coups de soleil, les visiteurs et les exposants ont eu, une fois de plus, l’occasion d’étancher leur soif de nouveautés ludiques. Pendant deux jours, le douzième arrondissement de Paris est devenu l’épicentre de la folie ludique dans la région parisienne, sur plus de 20.000 M2.

 

Les barnums, les étendards, les nappes colorées ont envahi la zone et les badauds comme les passionnés ont l’occasion de croiser au détour de chaque allée les plus grands noms du monde du jeu, une bière à la main et la couenne rôtie par un soleil franchement généreux.

 

On y a joué en famille, entre amis, en couple, en solo...

 

 

Exclusivités, avant-premières, dédicaces...

 

Les éditeurs de la famille Asmodee n’ont pas lésiné sur la quantité et la qualité. Prototypes, exclusivités, avant-premières, dédicaces, conférences, il fallait vraiment être difficile pour ne pas trouver son bonheur dans cette débauche ludique.

Nous avons mis à disposition les classiques de notre gamme de jeux familiaux, Dobble, Jungle Speed, Time’s Up, Perudo, et leur version "beach" pour l'été.

C’était aussi l’occasion de mettre l’accent sur nos nouveautés, voire de proposer au public de mettre les mains sur des jeux qui ne sont pas encore dans le commerce.

 

Sur les stands des éditeurs de la famille Asmodee (pour mémoire, Asmodee est avant un distributeur, plus qu'une maison d'édition), les nouveautés étaient légion.

Pour éviter les redites, nous avons surtout fait en sorte de proposer sur notre espace un maximum d'exclusivités qui n'étaient pas présentées ailleurs.

C'est notamment le cas de la Légende des 5 Anneaux JCE, et de Runewars.

 

 

Pour les plus vieu... pardon, les plus expérimentés d'entre vous, la Légende des Cinq Anneaux est sans doute synonyme de jeu de rôle et de jeu de carte à collectionner. Les moeurs des joueurs évoluent et les styles de jeu avec eux. C'est donc sous la forme d'un JCE (jeu de carte évolutif) que l'univers de Rokugan fait son grand retour sur nos tables de salon.

Un jeu de duel, fin, tactique, profond, dans lequel vous retrouverez ou découvrirez cet univers épique unique en son genre.

 

Dans l'espace Runewars, nous avions organisé les dernières étapes du championnat de France du jeu.

Inutile de dire qu'il y avait du niveau et de la barbe (3 poilus sur 4 sur le podium, tout de même !).

Outre la concentration nécessaire lorsque l'on joue à ce niveau de compétition, les matchs ont surtout été marqués par un magnifique esprit de fair-play, avec cette pincée de vannes gentillettes qui sont la marque des "bons" joueurs.

 

On citera pêle-mêle...

 

La Main du Roi, un jeu simple et malin de Bruno Cathala dans l’univers ô combien populaire du Trône de Fer.

 

 

 

Fabulosa Fructus, du très prolixe et très “vert” Friedeman Friese.

 

 

 

Contrast, un petit jeu tout mimi plein de chafouinerie et qui tient dans la poche.

 

 

Cortex challenge 2, la suite du très populaire Cortex Challenge, qui amène de nouveaux défis à relever pour les cerveaux aiguisés.

 

Kids of London, dans lequel les enfants et les parents pourront rivaliser d’adresse pour faire les poches des habitants de Londres en 9 tours.

 

Décrocher la Lune, un jeu d’adresse au matériel étonnant et poétique.

 

 

 

When i Dream, le nouveau jeu d’ambiance des éditeurs du célèbre Time’s Up, dans lequel un joueur incarnera un “réveur”, les yeux bandés, qui devra savoir à qui faire confiance (ou pas) parmi ses partenaires de jeu.

 

 

Secrets, un jeu d’alliances et de trahison, comme Bruno Faidutti en a le secret.

 

Oh Captain et Nomades, respectivement premier et second jeu à déployer tranquillement l’univers des légendes de Luma.

 

 

Les amateurs d’énigmes ont pu se mesurer au stress d’Unlock, en attendant la sortie imminente de la seconde boîte, Unlock Mystery Adventures, contenant trois nouveaux scénarios immersifs.

 

Déblock, ou l’on manipule des cubes (et ses neurones) en famille pour reproduire un motif imposé, à su convaincre la fameuse tranche d'âge de "7 à 77 ans".

 

 

Twin It, la version jeu de cartes rapide et foutraque de l’affiche-jeu créée il y a quelques années par l’auteur du célèbre Jungle Speed.

 

 

 

Les joueurs passionnés n’étaient pas en reste avec notamment :

 

New Angeles, dans lequel chaque joueur incarne le représentant d’une corporation dans un futur incertain. Dans New Angeles, il faut savoir quand collaborer, pour mieux gagner la partie, seul. Mais gare au traître qui tire peut-être les ficelles dans l’ombre.

 

 

 

Century, le premier des trois jeux de la gamme éponyme, a permis aux marchands en herbe d'explorer le 15e siècle avec cette première boite (les 16e et 17e siècle sortiront un peu plus tard), via un système de deckbuilding innovant.

 

 

 

PeL aura également été l’occasion de faire découvrir en avant première la nouvelle mouture de la Légende des 5 Anneaux, qui revient sous forme de Jeu de Cartes Evolutif pour deux joueurs. Les duels ont été nombreux, pour déterminer le plus habile à jongler entre son deck "dynastie" et son deck "conflit" !

 

 

 

 

Doom est également de retour, avec des règles remises à plat, modernisées, toujours plus fidèles au jeu vidéo éponyme.

 

 

 

Les fans de figurines kromeugnones ont pu s'essayer à Masmorra, un dungeon crawler simple et rapide (comptez environ 30 minutes) dans l'univers d'Arcadia Quest.

 

 

 

La Chose s'est également faufilée sur le festival, pour tenter de corrompre les esprits les plus faibles, dans ce jeu de survie et de suspiscion...

 

 

 

Les bricoleurs se sont bousculés pour construire leurs machines dans une usine à rêves, avec Machinarium, un jeu de stratégie et de gestion de resource aux illustrations onirico-mécaniques originales et immersives.

 

 

 

Les amateurs de Splendor ont pu rivaliser d’ingéniosité sur Cities of Splendor, qui propose pas moins de 4 extensions en une seule boite, pour offrir une intéraction toujours accrue entre les joueurs.

 

 

 

Dans Jelly Squad, un jeu qui sortira dans un avenir un peu plus lointain chez Libellud, il s’agira de récolter une étrange gelée alien en optimisant ses jets de dés.

 

 

 

Sans oublier le très attendu Dice forge, dans lequel les joueurs modifient les faces de leur dés pour prétendre à la victoire.

 

 

 

Dans l'extension pour Five Tribes, intitulée Les Caprices Du Sultan, les afficionados auront l'occasion de renouveller une nouvelle fois le plaisir de ce jeu simple et profond.

 

 

 

Paris Est Ludique, c'est aussi de la compétition amicale de bon aloi.

Et nous sommes heureux de vous présenter le podium de la finale des championnats de France de Runewars, la fine fleur de la stratégie française !

 

 

 

 

Enfin, pour se dégourdir les jambes entre deux parties, l’espace Asmodee plein air permettait aux Guillaume Tell en herbe de rivaliser d’adresse en tirant à l’arc sans risque, grâce aux flèches en mousse des arcs AirStorm. Des affrontements par équipes de quatre sur une durée de 5 minutes (avec masques de protection, bien entendu), ou du tir sur cible-zombie pour les plus jeunes.

Inutile de vous dire qu'il y avait une sacrée file d'attente pour aller se tirer dessus avec enthousiasme !

 

 

 

On vous donne rendez-vous l'année prochaine pour de nouvelles sensations ludiques, mais d'ici là, n'oubliez pas de passer nous voir à Parthenay, pour le FLIP, du 12 au 23 juillet prochains.