La Légende des 5 Anneaux Actualités

 

L5A, le grand Kotei

Keuwa !? Vous avez raté le Grand Kotei L5A de Charenton ?
Allez, petite session de rattrapage.
Mais c'est bien parce que c'est vous, hein !

 

La Légende des 5 Anneaux - ou L5A pour les connaisseurs - c’est d’abord un univers, celui de Rokugan. Une sorte de Japon féodal fantasmé, peuplé de samourais, de courtisans et de shugenjas (des prêtres magiciens), unis sous la bannière d’un des 7 clans : la Grue, le Lion, le Phénix, le Dragon, le Scorpion, le Crabe et la Licorne.

Cet univers a connu des versions jeu de rôle, et plusieurs itérations en format jeu de cartes. La toute dernière version est un jeu de carte évolutif (ou JCE) qui permet de jouer de façon régulière en faisant disparaitre l'aspect aléatoire des précédentes versions.

Le jeu est un lointain cousin du célèbre Magic : The Gathering, dont il affine un certain nombre d’aspects, telles des conditions de victoire un peu plus subtiles que « je démolis mon adversaire ».

Le jeu organisé autour de L5A est très suivi, que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis, avec une structure de tournoi bien rodée et des joueurs fidélisés, qui attendent chaque compétition la main tremblante et l’oeil brillant.

 
 

Les 9, 10 et 11 mars dernier, Paris a accueilli le plus grand événement Européen jamais organisé autour du jeu : le Grand Koteï.

Pendant trois jours, sous la houlette d’Alex Watkins, François Alix et Nicolas Fuseau, les papes du jeu organisé au niveau français et européen, 379 joueurs (tout de même !) venus de toute l’Europe ont fait le déplacement jusqu’à l’Espace Charenton pour s’affronter dans des duels de haute tenue, tout en élégance et agressivité courtoise.

 

Tables, chaises, cartonettes, horloges, espace « finale », retransmission en live sur Twitch (si vous voulez vous faire une séance de rattrapage, le tournoi est disponible sur Twitch en diféré), rien n’a été laissé au hasard pour ce grand événement.

Après de nombreuses passes d'armes, le tournoi a finalement été remporté par le clan du Scorpion avec la victoire de Jakub Irzyk (Pologne). Les joueurs les plus performants ont pu repartir avec des dotations à faire pâlir un Oni. Retrouvez le récit détaillé du tournoi sur le site de Fantasy Flight Games France.

Pour les malchanceux, un tournoi secondaire était organisé le 11 mars, afin que tous puissent vraiment profiter de ce bel événement, qu’ils soient champion de niveau international, ou « simple » aficionado.
Ce « side event » a tout de même réuni pas loin de 239 joueurs !

Si d’aventure vous tombiez dans la marmite et que vous commenciez à vous intéresser de près à ce jeu hors norme, des tournois locaux se profilent dans les mois qui viennent partout en France en attendant le retour du Grand Kotei l'année prochaine (renseignez-vous auprès de vos magasins et associations ludiques).

Si vous appréciez les sensations des grandes compétitions internationales, rendez-vous à Varsovie, Dusseldorf, Atlanta, San Francisco, Melbourne, Bologne, Los Angeles, avec en point d’orgue, du 1er au 3 juin, le Grand Koteï de Birmingham et du 2 au 5 août, le Grand Koteï d’Indianapolis (le planning en 1 clic).

Quand on vous dit que ce jeu à une résonance planétaire, c’est pas du saké ! (pardon, du CHI-qué…)